Comment va votre santé mentale? Faites votre autoévaluation

Être attentif à sa santé mentale et à son bien-être psychologique est important pour maintenir un équilibre de vie sain, au même titre que l’on devrait se soucier d’une douleur ou d’une blessure physique qui nous empêche de fonctionner normalement. Il peut toutefois être difficile de reconnaître les signes ou les symptômes qui indiquent que sa santé mentale se porte moins bien et de comprendre ce qui peut contribuer à cette situation. Un outil comme l’autoévaluation peut aider à y arriver. 

autoevalution_sante_mentale

Ce contenu vous a-t-il été utile?

Merci

L’autoévaluation : un outil pour faire le point sur sa santé mentale

L'outil d’autoévaluation que propose suicide.ca peut vous aider à faire le point sur votre santé mentale. Cette autoévaluation est composée de différents questionnaires qui permettent :

 

L’autoévaluation peut ainsi vous donner des indices sur votre état de santé mentale et vous aider à reconnaître les signes qui indiquent que vous devriez consulter un professionnel de la santé. Il est en effet important de garder en tête que les résultats de l’autoévaluation ne constituent pas un diagnostic. Pour obtenir un diagnostic, il faut consulter un professionnel de la santé comme un médecin ou un psychologue.

Et si l’autoévaluation indique que je ne vais pas bien, je fais quoi?

Prendre conscience du fait que sa santé mentale se porte moins bien est la première étape pour arriver à reprendre le contrôle et à retrouver l’équilibre. Si vous en êtes là, vous avez déjà fait un pas dans la bonne direction.

Après, même si ce n’est pas toujours facile, aller chercher de l’aide est la meilleure chose à faire. Pour y arriver, vous pouvez commencer par ce qui vous semble être le plus facile pour vous : en parler à un proche, en parler à votre médecin, etc. L’important, c’est de faire un premier pas.
 

En parler à ses proches

Si faire appel à des ressources d’aide vous semble difficile, il peut être aidant de commencer par parler de vos difficultés ou de votre détresse à une personne en qui vous avez confiance. Se confier à quelqu’un peut en effet être source d’apaisement. De plus, vous pourriez demander à cette personne de vous accompagner dans vos démarches pour trouver de l’aide professionnelle.

 

Trouver de l’aide professionnelle

Que ce soit pour obtenir un diagnostic ou pour obtenir du soutien psychologique, faire appel à des ressources d’aide (psychologue, médecin, CLSC, organismes communautaires, etc.) est important si votre état de santé mentale vous préoccupe. Si les résultats de votre autoévaluation révèlent que vous pourriez présenter un trouble de santé psychologique, il est d’autant plus recommandé de discuter de votre situation avec un professionnel de la santé.

 

Pour mieux s’orienter

Appeler Info-Social (811, option 2) peut être une bonne idée si vous avez des questions relatives à votre santé mentale ou que vous avez de la difficulté à savoir par où commencer dans vos démarches pour trouver de l'aide professionnelle. Cela vous permet de joindre un intervenant psychosocial qui peut vous soutenir et vous orienter, au besoin, vers la bonne ressource.

 

Des ressources plus spécifiques

Selon les difficultés identifiées dans les résultats de votre autoévaluation, il est également possible de faire appel à des ressources d’aide liées plus spécifiquement à ces difficultés. Pour ce faire, notre bottin de ressources peut vous guider.

 

Si vous vivez de la détresse ou si vous avez des idées suicidaires

Si vous pensez au suicide, des intervenants spécialisés en prévention du suicide peuvent vous aider. Pour faire appel à un intervenant, vous pouvez :

 

*En plus du clavardage, suicice.ca offre d’autres outils et ressources d’aide en ligne.

 

Utiliser des outils pour prendre soin de sa santé mentale

 

Il existe également différents outils que l’on peut utiliser pour trouver des stratégies qui nous aideront à aller mieux. L’outil Aller mieux à ma façon en est un bon exemple. Suicide.ca propose également divers outils pouvant aider à prendre soin de sa santé mentale.

Bien que ces outils puissent être bénéfiques, rappelez-vous toutefois que demander de l’aide à des professionnels demeure important pour obtenir un accompagnement adéquat et travailler sur ses difficultés.

Évaluer sa santé mentale régulièrement, un réflexe à adopter

Tout comme les suivis médicaux ou les tests préventifs que l’on a l’habitude de faire pour s’assurer que sa santé physique se porte bien, faire régulièrement le point sur sa santé mentale est un réflexe que l’on devrait développer. En effet, plus on arrive à reconnaître et à détecter rapidement les signes qui indiquent que sa santé mentale se détériore, plus on peut agir tôt pour éviter que le problème ne s’aggrave. Cela peut se faire en prenant l’habitude de porter attention à certains signes, par exemple :


  • Ces temps-ci, ai-je de la difficulté à me concentrer ou à trouver de la motivation?
  • Suis-je plus fatigué.e qu’à l’habitude?
  • Est-ce que je me sens plus irritable?
  • Est-ce que je me mets en colère plus facilement?
  • Ai-je des idées suicidaires?
 

Se servir d’outils

 

Pour faire le point sur sa santé mentale régulièrement, on peut également se servir d’outils, par exemple en refaisant de temps à autre son autoévaluation. Un outil comme le journal de bord peut également être pratique. Celui-ci permet de prendre des notes quotidiennes sur ses émotions ou sur le déroulement de sa journée, ce qui peut aider à repérer les changements dans son humeur.

 

Alors, comment va votre santé mentale?