Apprendre un décès par suicide

Apprendre qu’une personne est décédée par suicide peut susciter une grande variété de réactions et de questions. On peut également se sentir débordé par l’ensemble des choses à faire à ce moment (l'annonce aux proches, les funérailles, la succession, etc.).

Dans ce contexte difficile, il peut être aidant d’avoir des repères pour gérer la situation.

Si vous venez de perdre quelqu’un par suicide, vous pouvez à tout moment être accompagné par un intervenant qualifié en composant le 1 866 APPELLE (277-3553). Vous pouvez aussi clavarder avec l'un de nos intervenants. 


Quelles sont les réactions possibles?

Apprendre que quelqu’un s’est enlevé la vie peut susciter toutes sortes de réactions. Chaque personne réagit différemment et il n’existe pas de bonnes ni de mauvaises réactions. 

Voici quelques exemples de comportements possibles (ils sont tous normaux et on peut en manifester plusieurs à la fois) :


  • avoir de la difficulté à croire ce qui arrive;

  • ressentir de la tristesse, de la colère ou de la culpabilité;

  • se sentir calme ou soulagé;

  • avoir le goût de se changer les idées;

  • ne pas avoir de réaction particulière sur le coup;

  • chercher à comprendre pourquoi la personne s’est suicidée.

Comment annoncer un décès par suicide?

Il n’existe pas de manière idéale d’annoncer un décès par suicide. Voici quelques conseils :

L’annoncer en personne

On renseigne idéalement les proches de la personne décédée de vive voix.

Demander des conseils à un intervenant

Si l'on ne se sent pas à l'aise de faire l'annonce, on peut aussi contacter un intervenant d’un centre de prévention du suicide ou Info-Social (811) pour obtenir des conseils.

Demander aux proches s’ils souhaitent connaître les détails du suicide

Tous n’ont pas nécessairement le goût de savoir quel moyen la personne a employé pour se suicider. Il peut donc être utile de demander aux proches s’ils désirent connaître cette information.

Partager ou déléguer la tâche

Faire cette annonce peut être une tâche lourde à porter. Si l’on sent qu’on ne peut pas ou qu’on ne veut pas la faire, il est important de partager cette tâche ou de la déléguer à des personnes de confiance qui se sentent en mesure de l’accomplir.

Quelles sont les démarches à faire après un décès par suicide?

À cause des émotions et du choc susceptibles de survenir après un décès par suicide, il peut être difficile de s’y retrouver dans les différentes démarches à faire à ce moment (organiser les funérailles, obtenir les documents importants, comprendre le rôle du coroner, etc.). Il existe heureusement des ressources et de l’information pour faciliter ces démarches.