Parler du suicide avec un proche

Demander à une personne si elle pense au suicide n’est pas toujours évident. Savoir comment aborder la question et quoi faire selon la réponse reçue peut faciliter les choses.

Gardez en tête que si vous avez besoin d'aide pour composer avec la situation, vous pouvez en tout temps être accompagné par un intervenant en utilisant les services de suicide.ca.


Comment savoir si une personne pense au suicide?

Pour savoir si une personne pense au suicide, il faut lui poser la question directement et au présent. En le demandant directement, vous ne lui suggérez pas l’idée. Au contraire, si elle pense au suicide, elle pourra se sentir soulagée de le confier.

Voici quelques exemples de façons de poser la question :


  • Est-ce que tu penses au suicide?

  • Est-ce que tu envisages de mettre fin à tes jours?

  • Est-ce que tu comptes te tuer?

  • Est-ce que tu as l'intention de t’enlever la vie?

Comment entamer une conversation sur le suicide?

Entamer une conversation sur le suicide n’est pas toujours facile. Lorsqu’on est inquiet pour une personne, il est important de l’encourager à parler de ce qu’elle vit et de prendre le temps de l’écouter. Voici quelques trucs pour entamer la conversation.



Comment savoir si une personne est en danger?

Il faut toujours prendre les idées suicidaires au sérieux. Cependant, une personne qui pense au suicide n’est pas nécessairement en danger.

Si vous voulez évaluer le niveau d’urgence de la situation,vous pouvez demander à la personne si elle sait :


  • de quelle façon elle veut se suicider;

  • à quel endroit elle pense le faire;

  • à quel moment elle pourrait le faire.
 

Ces informations peuvent aider à savoir s’il est important d’appeler les secours. Plus le plan est précis, le moyen accessible et le moment rapproché dans le temps, plus il faut intervenir rapidement.

Quand appeler le 911?

Voici des situations dans lesquelles vous devriez faire appel aux services d'urgence (911).

La personne a commis un geste suicidaire ou s’apprête à en faire un.
La personne dit qu’elle pourrait se suicider dans les prochaines minutes ou les prochaines heures.
La personne est dans un état de crise qui met sa vie en danger.
La personne quitte la conversation en disant qu’elle s’en va se suicider.
La personne menace de mettre d’autres vies en danger.
La personne dit qu’elle entend des voix qui lui disent de se tuer ou de tuer quelqu’un d’autre.


Quand faut-il demander de l’aide?

Estimer le risque d’un passage à l’acte suicidaire est une tâche complexe. Pour évaluer adéquatement le danger, il est important d’entrer en communication avec un intervenant qui est formé pour le faire.

Pour entrer en communication avec un intervenant, vous pouvez : 


  • communiquer avec un intervenant de suicide.ca;

  • appeler la Ligne québécoise de prévention du suicide au
    1 866 APPELLE (277-3553);

  • appeler un centre de prévention du suicide.
 

Pour ce faire, vous pouvez : 


  • proposer à la personne de communiquer avec l'une de ces ressources en votre compagnie;

  • communiquer avec l'une de ces ressources après avoir parlé à la personne.



Que faire si la personne répond qu’elle ne pense pas au suicide?

Quand on demande à une personne si elle pense au suicide, c’est généralement parce qu’elle vit une situation difficile ou parce qu’elle présente des signes de détresse ou de désespoir.

Si la personne répond qu’elle ne pense pas au suicide, c’est une bonne occasion de l’écouter et de lui indiquer qu’on est là pour elle si elle a des idées suicidaires dans l’avenir et souhaite en parler.