Facteurs de risque associés au suicide

Un facteur de risque est une caractéristique présente chez une personne ou dans son environnement qui augmente la probabilité qu’elle ait des idées suicidaires et qu’elle se suicide. Le suicide étant une problématique complexe, une personne qui y pense présente généralement plusieurs facteurs de risque.

Ce contenu vous a-t-il été utile?

Merci

Facteurs de risque généraux

  • Attitudes et valeurs de la société par rapport à l’acceptabilité du suicide.
  • Stigmatisation associée à la demande d’aide.
  • Accès aux moyens de se suicider. 
  • Couverture médiatique inadéquate ou utilisation inappropriée des médias sociaux pour parler du suicide. 
  • Obstacles aux soins.
  • Catastrophes naturelles, guerres ou conflits.
  • Traumatismes ou abus (physique, sexuel ou psychologique).
  • Discrimination.
  • Stress lié à l’acculturation et au déplacement.
  • Violence interpersonnelle, relations conflictuelles, mésentente ou perte.
  • Mauvais traitements et négligence.
  • Sentiment d’isolement ou manque de soutien social.
  • Tentatives de suicide antérieures.
  • Troubles de santé mentale.
  • Manque d’information sur l’aide disponible et sur la façon de réagir aux idées suicidaires d’un pair.
  • Usage nocif d’alcool et d’autres substances psychoactives (drogues).
  • Perte d’emploi ou difficultés financières.
  • Désespoir.
  • Douleur chronique.
  • Antécédents familiaux de suicide.
  • Facteurs génétiques et biologiques.

Facteurs de risque associés à certaines populations

Voici des exemples de facteurs de risque qui s’ajoutent aux facteurs généraux mentionnés ci-dessus pour certaines catégories de personnes.

Les aînés :
 

  • isolement;
  • maladie physique;
  • insomnie ou perception d’avoir un sommeil de mauvaise qualité.
 

Les jeunes (14-18 ans) :
 

 

Les personnes ayant un problème de dépendance à l’alcool ou à la drogue :
 

 

Les personnes travaillant en milieu agricole :
 

 

Les personnes issues de la communauté LGBTQ+ :
 

  • dévoilement récent de l’orientation sexuelle;
  • discrimination;
  • intimidation, harcèlement ou violence physique;
  • rejet de la famille;
  • infection au VIH;
  • inconfort ou détresse liés au genre à la naissance;
  • manque de suivi médical dans les cas de transition.